Les Fleurs de Bach… ? Je me suis dit que détailler les qualités d’une fleur serait une belle manière d’appliquer la méthode de Bach qui tente à transmettre à chacun la connaissance des fleurs pour pouvoir les utiliser librement.

Vite… vite…

Cet article sera donc consacré à la fleur Impatiens qui fait partie du groupe de la Solitude. Vu que j’aimerais sensibiliser les personnes ‘Impatientes’, il est temps que j’aille droit au but…

 

Voici quelques pistes pour reconnaître cette fleur en vous :

 

Dépêche-toi !  | On fait quoi après ? | Laisse ! Je vais le faire moi-même | Je n’ai pas que ça à faire ! | Je n’arrive pas à me détendre | Qu’est-ce qu’il est lent !!

Cela vous rappelle quelqu’un ?

Ce sont des personnes qui agissent rapidement, qui désirent que tout soit fait sans hésitation, sans retard. Ils leur est très difficile d’être patient avec des personnes plus lentes, et préfèrent réfléchir et travailler seul de façon à pouvoir faire les choses à leur propre rythme.

Physiquement le bas du corps est souvent agité, on tremble de la jambe, on tape du pied… On reste assis sur le bord de la chaise, les mâchoires sont souvent serrées et le haut du dos noué, … Il parle vite, ne termine pas ses phrases, est très observateur, se goinfre parfois,

Une personne qui a besoin de cette fleur explose soudainement de colère, bouillonne à l’intérieur, change subitement de comportement, ne supporte pas l’attente, … et peut par ce comportement faire fuir les autres !

Alors comme pour les 38 fleurs de Bach, nous avons presque tous des moments où cette émotion est en déséquilibre mais certains plus que d’autres (dont je fais partie… :-))

Impatiens permettra à retrouver :

  • le calme en soi
  • plus de tolérance au rythme plus lent des autres
  • une profonde détente du corps et de l’esprit

tout en gardant :

  • sa vivacité d’esprit
  • son action rapide

Je suis à votre entière disposition si vous souhaitez d’autres éclaircissements. Voici la posologie que vous pouvez sans aucun danger préparer vous mêmes ; Dans un flacon de 30 ml avec pipette (en pharmacie) rempli d’eau de source (pas du robinet !), vous mettez 2 gouttes de la Fleur de Bach Impatiens nr 18. A prendre un minimum 4 x 4 gouttes par jour (espacées dans la journée) que vous pouvez dissoudre dans n’importe quelle boisson. Vous arrêtez dès que vous sentez que les fleurs ont fait leur effet (24H à 3 semaines).

Et oui… c’est un peu magique !

Pour ceux qui prennent le temps d’observer la nature, la fleur de l’Impatience est une fleur qui pousse très rapidement et qui repousse les autres fleurs au passage…

Vous trouverez sur la Page Fleurs de Bach une synthèse de la méthode, les mots clefs de chaque fleur, … mais pour les “Impatients” 🙂 voici une petite synthèse

Rappel de la méthodologie de Bach :

Tout d’abord sachez que les émotions sont des guides à écouter et à suivre. Vous pouvez comparez cela à une tableau de bord d’une voiture, lorsqu’un voyant s’allume, on agit…. Nos émotions c’est la même chose… Si on les ignore, si on les enfouit, notre corps nous rappellera à l’ordre en nous envoyant des signaux physiques comme des tensions, une gorge serrée, des palpitations, mal au dos, mal à la tête, mal au ventre… A ce moment-là il est utile de se poser la question suivante : Qu’est ce qui se passe ? quel est le besoin que je n’ai pas écouté ? Ne pas les écouter, comme on nous l’a si bien appris, se termine pas des burn out, des maladies physiques, des pétages de plomb, des paroles et des actes que l’on regrette, …  Alors à la place de s’empoisonner avec des somnifères, anti dépresseurs, aspirines, … Essayez les fleurs de Bach ! Elles ne peuvent faire aucun mal vu qu’elles fonctionnent sur le corps énergétique, n’ont aucun effet secondaire et peuvent se prendre simultanément avec n’importe quelle autre médicamentation.

Le Docteur Bach insistait beaucoup sur le fait que sa méthode reste simple et accessible à tous. Guéris-toi toi même ! Qu’il était important de transmettre nos connaissances de fleurs afin que chacun puisse s’aider par lui-même, Il est important aussi de prendre en compte nos émotions du moment présent  et de se demander comment se sent-on (=le ressenti) et pas Pourquoi nous nous sentons (=le mental).

PAGE Fleurs de Bach

CONTACT si besoin d’informations complémentaires

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.