L’image la plus souvent utilisée pour illustrer l’importance de nos émotions est le tableau de bord d’une voiture. Imaginez-vous à fond sur l’autoroute avec un voyant rouge qui clignote. Que faites-vous ? Vous l’ignorez, vous posez un sparadrap dessus pour ne plus le voir ? Non, vous vous arrêtez et vérifier à quoi correspond cet indicateur et vous agissez (essence, entretien, huile, …). Pour les émotions, c’est tout à fait la même chose. Faire semblant de ne pas ressentir de la tristesse, de la colère, du découragement ou tout autre émotion est comme mettre un sparadrap sur une plaie infectée. Nous avons été éduqué à ne pas exprimer nos émotions, à tricher par rapport à nos ressentis et cela se répercute sur notre santé physique, émotionnelle et mentale. Cela affecte nos relations également, notre bien être en général, notre énergie,… Et cela fonctionne un peu comme une marmite à pression, le jour où cela explose, cela va faire très mal. Nous sommes conditionnés à croire que cacher ses émotions c’est être positif, être fort, être responsable et bien à mon sens, c’est tout le contraire. C’est craindre de faire face à ce qui est et c’est bien dommage car accepter ces émotions, c’est déjà en diminuer les effets. 

Depuis notre naissance nous nous sommes éloignés de nos ressentis car si petit enfant vous ressentiez la tristesse de votre père ou de votre maman, par exemple, et que vous lui demandiez ce qui n’allait pas… Quelle était sa réponse ? Mais non, mon chéri, tout va bien, ce n’est pas grave, allez on va jouer ? Avec un grand sourire ! Vous pensez vraiment que l’enfant est stupide, il ressent très fort les émotions de son entourage et face à ce qu’il vit, on lui dit le contraire… Et nous voilà, adultes, handicapés par nos émotions !

Je ressens de la colère, une envie furieuse de l’étrangler… Ok, je fais une pause. Je respire un bon coup, et j’observe mes 3 corps ou mes 3 cerveaux.

  1. Le corps : quels sont les tensions, les douleurs que je ressens. En prendre conscience, descend immédiatement la tension car le corps comprend que vous l’avez écouté.
  2. Le mental : Ok, pourquoi suis-je en colère contre X, qu’est ce qui a déclenché cette émotion, en quoi suis-je ‘responsable’* de cette situation (c’est à dire repointer le doigt vers Soi plutôt que vers l’autre – neurones miroirs
    *responsable : ne veut pas dire coupable ! Ethymologie : répondre de, je ne rejette pas la faute sur l’autre, je n’attends pas une solution de l’extérieur, je trouve ma solution
  3. Le cœur : en quoi cela me touche -il ? Quelle blessure cela réveille t’il en moi ?

Ces prises de conscience face à des situations compliquées sont vraiment bénéfiques pour notre équilibre à tout point de vue.

Le Docteur Bach a pris conscience de la relation entre les émotions et les maladies grâce à ses patients et c’est de là que lui est venue l’idée de génie de créer la méthode des Fleurs de Bach. Il s’est rendu compte que certaines émotions générent certaines maladies et que la cause de nos ennuis de santé sont les émotions compliquées comme la peur, le doute, le découragement, la tristesse, la culpabilité … En prenant conscience de la cause, de l’émotion en déséquilibre, on soigne à la source et non pas en camouflant les symptômes. Bach répertorie 38 fleurs correspondant à 38 émotions qui permettent de les harmoniser, de les réaccorder comme j’aime à le dire.

Les Fleurs de Bach ne sont pas des médicaments ou des traitements thérapeutiques et à vous de juger comment vous désirez vous soigner (médecine classique ou/et alternative), les fleurs sont là pour vous accompagner à traverser ses émotions, que vous soyez malades ou pas. Elles sont complémentaires et souvent permettent de diminuer voir éliminer la médication. Les conseillers en Fleurs de Bach ne remplacent en aucun cas votre médecin traitant !

Je vous joins un lien vers une relaxation permettant de gérer des émotions perturbantes. La relaxation commence après quelques explications à 2:06.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.