Découvrez

Les fleurs de Bach

Aide-toi

38 fleurs
38 émotions

Conseillère agrée en Fleurs de Bach, il me tient à cœur de vous partager les bienfaits de cet outil merveilleux.

C’est une méthode simple, accessible à tous qui permet de traverser ses émotions. Ces émotions qui nous paralysent, nous bloquent dans nos élans, nous empêchent d’affronter une épreuve, nous privent de sommeil. Ces émotions que nous ne savons pas toujours gérer, qui nous submergent et nous mettent en colère ou nous font perdre nos moyens.

Les émotions sont des guides à écouter et à suivre. Vous pouvez comparer cela à un tableau de bord d’une voiture, lorsqu’un voyant s’allume, on agit…. Nos émotions c’est la même chose… Si on les ignore, si on les enfouit, notre corps nous rappellera à l’ordre en nous envoyant des signaux physiques comme des tensions, une gorge serrée, des palpitations, mal au dos,  à la tête, au ventre… des maladies (mal à dit).

Essayez les Fleurs de Bach. Elles ne peuvent faire aucun mal vu qu’elles fonctionnent sur le corps énergétique, elles n’ont aucun effet secondaire et peuvent se prendre simultanément avec n’importe quelle autre médicamentation.

Écouter nos émotions nous servira de guides pour nous éclairer sur le meilleur chemin à prendre pour notre évolution personnelle.

Pour un rdv, contacter moi au
+32 (0)489920129 ou
via mail claireaditi@gmail.com

Traiter la cause

Méthode

Le Dr Bach a classifié 38 fleurs correspondant à 38 émotions différentes. Le panel est donc grand et précis. Par exemple, il y a 5 fleurs différentes pour la peur. Le but de Bach est de donner la possibilité à chacun de s’aider soi-même au niveau émotionnel à moindre frais. Ces fleurs sont par un procédé de macération solaire ou de décoction diluée et se prennent en gouttes. Il n’y a aucun effet secondaire ni contre-indications. Les effets sont parfois immédiats, parfois après quelques jours, quelques semaines et parfois des traitements de fond peuvent durer des mois avec une évolution subtile et permanente.

Le processus agit grâce à l’énergie vibratoire dont le conducteur est l’eau (corps humain = 70% d’eau). Voyez à ce sujet les expériences du japonais Masaru Emoto.

Ces fleurs sont utilisés pour les adultes et les enfants, les animaux et les plantes. Le seul mélange certifié par le Dr Bach est le remède d’urgence (Rescue). Tous les autres mélanges ‘tout fait’ ne correspondent pas à la méthode du Dr Bach et sont du pure marketing. Par exemple, si vous rencontrez des problèmes de sommeil, il y a de multiples raisons qui peuvent vous empêcher de dormir ; des idées obsédantes ? une inquiétude pour un proche ? une peur ? une surcharge physique ou psychique ? une surexcitation intérieure ? … et une fleur différente sera proposée pour chaque ressenti !

Guéris toi toi-même ♥

38 fleurs
Descriptif

Vous trouverez en bas de page le lien vers des articles détaillant plus en profondeur les propriétés de certaines Fleurs de Bach.

HYPERSENSIBILITÉ
On se cache de ses émotions – Clown triste
♥ On retrouve une gaieté profonde et réelle. On est plus authentique.

PEUR
Peur inexplicable – Angoisse
♥ On retrouve la sérénité

RELATIONNEL
Manque d’indulgence et de compréhension – Critique
♥ On retrouve une plus grande tolérance

HYPERSENSIBILITÉ
Difficulté à dire non – Serviable à l’excès
♥ On retrouve la possibilité de mettre des limites

INCERTITUDE
Difficulté à prendre une décision par manque de confiance en soi.
♥ On écoute son intuition

PEUR
Peur de perdre le contrôle de ses émotions
♥ On retrouve la maîtrise de soi

MANQUE D’INTÉRÊT POUR LE PRÉSENT
On reproduit les mêmes erreurs
♥ On apprend de ses expériences

RELATIONNEL
On veille exagérément aux besoins des autres. « Maman poule »
♥ On retrouve un lien plus ajusté avec les autres. On donne sans rien attendre.

MANQUE D’INTÉRÊT POUR LE PRÉSENT
Trop tourné vers l’avenir, dans les rêves

♥ On se connecte au réel, au moment présent

DÉSESPOIR
Dégoût physique ou moral, obsession du détail
♥ Purifiant pour  le mental et le physique. On s’accepte avec nos imperfections

 

DÉSESPOIR
Submergé, débordé par nos responsabilités
♥ On apprend à déléguer, à faire une chose après l’autre, à retrouver son assurance naturelle

INCERTITUDE
Découragé au premier obstacle
♥ On retrouve le courage face aux difficultés, la persévérance

INCERTITUDE

On n’y croit plus, perte d’espoir très profonde
On retrouve la foi, on perçoit des solutions

SOLITUDE

Moulin à paroles, ne supporte pas la solitude
♥ On retrouve la capacité d’écouter les autres, on se sent moins seul et on communique de manière plus équilibrée

HYPERSENSIBILITÉ
On ressent de la jalousie, de l’envie, de la suspicion. On souffre car il n’y a pas de réelles raisons à notre malheur
♥ On retrouve une belle harmonie intérieure, permet l’ouverture du cœur

MANQUE D’INTÉRÊT POUR LE PRÉSENT

Nostalgie du passé
♥ On retrouve de la joie à vivre le moment présent en ramenant nos bons souvenirs

INCERTITUDE
Pas l’énergie pour endosser les tâches quotidiennes. Procrastination

♥ Boost. C’est reparti. L’énergie est au top

SOLITUDE

Envie d’avoir terminé avant de commencer. Sentiment qu’on aura pas le temps. Agacé par les personnes plus lentes
♥ Laisser le temps au temps. Accepter que chacun ait son propre rythme. Cool 🙂

DÉSESPOIR
Nous n’osons pas entreprendre par peur d’échouer. On se sent moins bon que les autres
♥ On comprend que l’échec n’existe pas, c’est l’école de l’apprentissage. On arrête de se comparer aux autres. Confiance en soi retrouvée…

PEUR
Peurs concrètes. Souvent grande timidité
♥ On retrouve courage et assurance pour surpasser nos peurs

MANQUE D’INTÉRÊT POUR LE PRÉSENT
Vague à l’âme passager mais profond. Rien de spécial et pourtant gros coup de blues.
♥ Le ciel s’éclaircit. On retrouve la paix intérieure, la joie.

DÉSESPOIR
Je dois… On continue envers et contre tout, on lutte au risque de craquer.
♥ On accepte ses limites. On reste courageux tout en sachant s’arrêter à temps.

MANQUE D’INTÉRÊT POUR LE PRÉSENT
A court d’énergie dû à une fatigue physique ou/et émotionnelle.
♥ Les batteries sont rechargées, le corps récupère. on retrouve un sommeil réparateur.

DÉSESPOIR
On peut toujours faire mieux. On se culpabilise, c’est ma faute, ma toute grande faute.
♥ On arrête de se juger de manière négative. On se satisfait de ses réussites. On arrête de s’excuser !

PEUR
On s’inquiète pour ses proches. On s’attend à ce que malheur leur arrive.
♥ Nous sommes rassurés, on fait confiance en la vie.

PEUR
Peur panique. On est pétrifié., terrorisé. Les mots ne sortent plus.
On garde nos esprits pour réagir de façon constructive.

RELATIONNEL
On veut être un exemple. Trop de rigidité. Dur, exigeant avec soi et avec les autres
♥ Apporte plus de flexibilité tout en gardant ses idéaux, on s’assouplit.

INCERTITUDE
Tu veux ou tu veux pas ? Tu prends le bleu ou le vert ? On doute de ses choix.
♥ On choisit en conscience, on arrête d’hésiter.

DÉSESPOIR
Sous le choc, traumatisme. Inconsolable. Profondément blessé.
♥ On s’apaise, on cicatrise, on se console.

DÉSESPOIR

Il n’y a plus de bout du tunnel. La nuit noir de l’âme. On ne s’en sortira jamais.
On lâche prise, on laisse la vie nous surprendre. Le soleil se lève toujours après le plus noir de la nuit.

RELATIONNEL
Forte volonté de convaincre notre entourage que nos idées sont justes. Passionné et allergique à l’injustice.
On partage ses idées avec modération et en restant à l’écoute d’autres points de vue.

RELATIONNEL
On impose notre loi. Très performant mais directif.
On guide et dirige sans besoin de dominer.

HYPERSENSIBILITÉ
Éponge, on est déstabilisé par ce qui nous entoure. On se laisse détourner de ses propres idées. On est affecté par les problèmes des autres.

♥ On est protégé des influences des autres, on garde son empathie sans absorber les problèmes d’autrui. On ne se laisse plus influencer par l’avis de  notre entourage.

SOLITUDE
On se sent différent. Notre goût de la solitude nous mène à l’isolement et on en souffre.
On se rapproche des autres, on partage humblement nos qualités. On ne se sent plus comme un extra terrestre

MANQUE D’INTÉRÊT POUR LE MOMENT PRÉSENT
Petit vélo dans la tête, les pensées nous submergent et ne nous mènent à rien
♥ L’esprit se calme, les pensées sont constructives.

INCERTITUDE
Quel chemin de vie prendre ? On se disperse.
On trouve le chemin, on avance dans une direction claire et précise.

MANQUE D’INTÉRÊT POUR LE MOMENT PRÉSENT
Bof  ! Tout nous indiffère. Fataliste, on subit.
On retrouve notre dynamisme, notre envie, on agit !

DÉSESPOIR
Victime. C’est trop injuste 🙁 Le malheur vient de l’extérieur.
On reprend ses responsabilités, on arrête de se plaindre et on s’enrichit de ses expériences.

REMÈDE D’URGENCE

Mélange de 5 fleurs : cherry plum, star of bethlehem, impatiens, rock rose, clematis
A prendre en cas de crise, de choc, d’accident, d’insomnie. Apaise instantanément.

 

Guéris-toi toi même

Posologie

Le bouquet peut se composer de maximum 7 fleurs différentes.

Si vous n’arrivez pas à identifier seul la nature de votre mal être et/ou d’identifier les fleurs correspondantes, vous pouvez faire appel à un conseiller agréé de votre région. Par son écoute attentive et sa présence, elle vous aidera à vous connecter à vos ressentis et vous proposera les fleurs correspondantes que vous choisirez ensemble.

LIEN VERS LA LISTE DES CONSEILLERS

Flacon en verre opaque : Remplir d’eau de source ou minérale. Rajouter 2 gouttes de chaque fleur choisie. Le mélange se conserve 3 semaines à température ambiante mais peut être conserver au frigidaire. Par mesure d’hygiène, évitez de toucher la pipette avec votre langue.

Posologie : 4 gouttes 4 x par jour minimum espacée sur toute la journée. On peut les dissoudre dans une bouteille d’eau (16 gouttes = 4×4) et la boire tout au long de la journée. Les gouttes peuvent être rajoutées à une boisson chaude, à n’importe quelle boisson. Les gouttes peuvent également être déposées sur la peau. Si on en ressent le besoin, les prises peuvent être augmentées sans limite.

Sa vie

Docteur Bach

Edward Bach est un docteur en médecine ayant vécu au début du 20e siècle qui élabora la méthode des Fleurs de Bach. En observant ses patients, en contractant lui-même un cancer, il prit conscience que la médecine traditionnelle manquait d’harmonie et que le sentiment d’être en désaccord avec son propre destin (toutes nos contrariétés quotidiennes) était à la base de toutes nos affections. Il se tourna vers les remèdes naturels  et une formidable intuition lui permit d’élaborer ses essences à partir d’une méthode simple.

Le génie d’Edward Bach s’alliait à la gaieté et à la simplicité; il était d’une totale modestie. Ces traits de caractère lui apportaient la sympathie de tout son entourage.

Sa personnalité exceptionnelle, ses facultés intuitives, sa profonde connaissance de la nature humaine, le maintien du cap sur ce qu’il avait reconnu comme juste pour lui, malgré les obstacles qui se dressaient sur son chemin, tout ceci en faisait une de ces personnes extraordinaires que le monde a toujours aimées et pour elles-mêmes et pour le travail qu’elles avaient accompli.

Nora Weeks

 

Né en 1886 au Pays de Galles, il est l’aîné de 3 enfants. Apprenti dans l’entreprise de son père, il observe la corrélation entre les problèmes psychologiques des ouvriers et leurs maladies. Il désire aider et hésite longtemps entre 2 professions: prêtre ou médecin.

En 1913 il obtient son doctorat en médecine et dirige le service des urgences puis se spécialise en bactériologie et immunologie.
En 1917, on l’opère d’une tumeur maligne et on lui donne 3 mois de survie. Avec une volonté de fer pour continuer son oeuvre il parvient à triompher du pronostic fatal.
Après sa convalescence, il s’intéresse à l’homéopathie et ouvre à Londres un laboratoire, un cabinet de médecin et un dispensaire pour soigner les indigents.
A partir de 1930, il se consacre entièrement à l’étude des typologies humaines et à la recherche des plantes correspondantes.
Avec son assistante, Nora Weeks, il découvre les premières neuf plantes qui feront par la suite partie des « Douze guérisseurs » : Impatiens, Mimulus, Clématis, Agrimony, Chicory, Vervain, Centaury, Cerato, Sclerantus.
Dans une publication au ton volontairement simple, afin qu’elle soit comprise de tous, il fait état de ses nouvelles découvertes et de sa philosophie. Cet ouvrage, La Guérison par les Fleurs est le seul ouvrage publié par le Docteur Bach.

Edward Bach découvre les derniers des « Douze guérisseurs » : Water Violet, Gentian, Rock Rose.

En 1932, Bach publie Libère-toi, toi-même. Il s’ensuit un échange de courrier avec l’ordre des médecins qui le menace de le rayer de l’ordre s’il continue à employer des assistants non médicaux et à faire de la vulgarisation. Bach ne s’incline pas.

La sensitivité de Bach s’accroît et il découvre quatre nouveaux remèdes ; Gorse, Oak, Heather et Rock Water, nommés les « quatre soutiens ». Il remet à deux grandes pharmacies londoniennes les concentrés originaux de ces remèdes avec la recommandation de les vendre le moins cher possible.

En 1934, Bach découvre les dernières fleurs de sa première série de remèdes : Wild Oat, Olive et Vine. Il élabore la formule du Rescue, le remède d’urgence. Bach s’établit à Sorwell, un petit village dans la vallée de la Tamise où la plupart des fleurs se trouvent à l’état sauvage. La sensitivité de Bach devient extrême; il vit des états d’âmes négatifs douloureux, mais trouve chaque fois la plante qui le guérit en quelques heures. Aidé par Nora Weeks, il découvre 19 nouvelles plantes dont la majorité est préparée par décoction, suivant une autre méthode qu’il vient de mettre au point.

En 1936, il estime son système complet et son oeuvre achevée. Par des conférences données à travers le pays, il transmet sa thérapie et ses connaissances à un public encore plus large.

Le 27 novembre 1936, le docteur Edward Bach décède dans son sommeil d’une déficience cardiaque.

Il avait désigné auparavant ses successeurs en la personne de Nora Weeks et de Victor Bullen, ses assistants, qui ont continué son oeuvre jusqu’en 1978.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *