Bien Etre

Notre puissance énergétique

Prise de conscience

Être

Être ou ne pas être… A mon sens, être est le but de la vie. On nous demande de faire, d’avoir, de rentrer dans le moule pour faire comme tout le monde et ne surtout pas faire de vagues… Au profond de nous, nous avons un diamant qui ne demande qu’à briller de 1000 feux.

Chacun de nous est unique et c’est cela qui prime. Laissons nous être ce que nous sommes et formons un tout en respectant l’unicité de chacun.

Pour cela nous devons écouter notre âme, notre être… Quelques pistes ?

La calèche

Nos 4 plans

  • Le plan mental
  • Le plan physique
  • Le plan émotionnel
  • Le plan spirituel
Source : Fabien Malgrand – L’école de l’énergie
https://lecoledelenergie.com/

PRATIQUE

Méditation sur YT par Fabien Malgrand

La métaphore de la calèche pour prendre conscience du fonctionnement de notre être illustre parfaitement le rôle de chacun de nos plans (mental, physique, émotionnel et sprituel). En prendre conscience nous permet de devenir maître de notre mental et non son esclave et d’entendre chaque jour un peu plus l’expression de notre âme, de notre être véritable.

  • La calèche représente notre corps physique. C’est le véhicule, l’expérience physique. Celui qui nous fait sentir le froid et le chaud, la douleur physique, les maladies, …
  • Les 2 chevaux, un noir et un blanc, représentent nos émotions, le mouvement, l’énergie. C’est le plan qui nous fait dire, j’aime ou j’aime pas. Qui confronte le désir à la peur, la carotte ou le bâton qui peut nous donner l’impression d’actionner en même temps l’accélérateur et le frein lorsqu’il y a conflit avec le mental. J’ai envie mais c’est pas bien…
  • Le cocher représente notre mental, les jugements, les croyances, celui qui dit c’est bien, c’est pas bien. Les croyances limitantes de notre culture, notre éducation, nos connaissances.
  • Le plan spirituel est invisible mais n’oublions jamais que nous sommes des êtres spirituels faisant une expérience terrestre et pas le contraire. On le nomme aussi l’âme, le moi supérieur. Il est représenté par le passager assis à l’intérieur de la calèche.
Comment fonctionne tout ce petit monde ?

Les 3 plans (mental, physique et émotionnel) est le personnage, notre égo. Le plan spirituel est notre être, le son du cœur.

Le développement personnel est la découverte de soi, le développement du personnage mais comment faire pour entendre la petite voix de l’âme qui a tellement de choses à nous dire, qui est notre guide ? Nous devons ralentir nos pensées, le mental, calmer nos émotions qui s’expriment aussi dans le corps pour être capable d’entendre notre petite voix intérieure, notre intuition. La méditation peut aider à calmer tout ce bruit, toutes ces actions, ces pensées, calmer les chevaux qui courent dans tous les sens poussés par nos émotions, freinés par nos pensées.

Imaginez le cocher (le mental) qui donne une direction, un ordre qui correspond à ce qu’il a appris, à des chevaux (l’émotionnel) qui courent chacun de leur côté car l’un a peur et l’autre est en colère… après quelques kilomètres, je n’ose imaginer l’état de la calèche (le corps)…

Notre besoin de se sentir à notre place, de se sentir aligné, de ressentir que nous sommes juste, avec une intime conviction est un besoin vital que nous pouvons assouvir en écoutant notre âme, notre conscience, celui qui est assis dans la calèche.

L’Être, l’âme ne peut s’entendre que si l’on est dans l’instant présent (ni dans le passé, ni dans le futur donc pas dans nos pensées, nos regrets, nos doutes). La dualité n’existe plus, nous sommes dans l’unité, le Tao, le Divin.

L’âme connait notre destin, elle a son mandat céleste mais s’exprime toujours dans le présent, elle ne montre pas le futur. Juste lui faire confiance, sans attente, avec foi et confiance. Laisser aller, se laisser glisser et le meilleur arrive…

Le personnage est au service de l’être. Gardons à l’esprit que tout est énergie et que la sensation d’en manquer est dû à un non alignement, les chevaux tirent chacun d’un côté et le cocher ne sait plus où donner de la tête…

Il est important de reconnaître nos 4 plans, de répondre à leurs besoins, de les maîtriser et de les aligner.

Pour se réaliser, trouver le sens de la vie, il est indispensable de se reconnecter au passager (l’âme) qui anime le personnage.

Confronté à un doute ? On a une 1ère idée mais tout de suite le mental prend le relais par des peurs, des croyances, des il faut, je dois, … les émotions nous tirent d’un côté, puis de l’autre, le mental dis, oui mais… Alors respire un bon coup, écoute ce désir profond, cette intime conviction.

Écoute ton cœur, ton être et ne pas laisser les émotions nous guider (attention, les écouter, les accueillir mais les laisser se dissoudre).

Se rappeler que nos émotions sont parfois très désagréables mais en aucun cas dangereuses.

L’Être, il sait ! Il est toujours présent… il parle mais on ne l’écoute pas, on ne l’entend pas… un peu de calme, de silence et le courage (la rage du cœur) pour écouter notre cœur.

Avoir la Foi en son être qui sera juste pour Soi et pour les autres.

L’Alignement est le chemin à prendre. Aider le personnage à réaliser son mandat sans vouloir atteindre la perfection fabriquée par nos croyances.

Gardons bien à l’esprit que notre personnage est parfait pour réaliser notre propre mandat (chacun a le sien) tant au niveau de nos compétences, de nos contacts, de nos goûts, de ce qui nous fait plaisir, vibrer, …

En équilibrant nos différentes énergies (bois, métal, feu, air), nous atteindrons l’alignement parfait. C’est le déséquilibre qui crée les symptômes comme les maladies physiques ou le mal être.

Symboles magiques

Fleur de Vie

Le Symbole de la Fleur de Vie est un symbole que j’affectionne particulièrement. Ce qui m’avait frappé en le découvrant est sa présence aux quatre coins du monde. Il est considéré comme sacré à travers de nombreuses traditions de par le monde.

Elle peut être utilisée dans notre quotidien pour protéger, harmoniser, régénérer, … 

La Fleur de Vie est comme son nom l’indique au bénéfice de la Vie. D’une énergie symbolique universelle surpuissante apportant protection, douceur et harmonie pour celles et ceux qui la porte ou la regarde. Elle est au service de la paix, de la liberté … Et bien évidemment aussi, de la réussite autant matérielle que spirituelle ! Au service du Vivant

Vous trouverez dans cet article des informations sur son origine, sa symbolique et ses utilisations. Je vous joins aussi un fichier *.PDF qui vous permettra de l’imprimer afin de l’utiliser dans votre foyer.

NUMEROLOGIE

Le chiffre 7

numerologie

Le chiffre 7 est un chiffre sacré. Avant de vous livrer les caractéristiques numérologique du chiffre 7, je voudrais souligner à quel point ce chiffre revient dans de nombreux domaines, il n’y a pas de hasard…

7 notes de musiques, 7 couleurs de l’arc en ciel, 7 jours de la semaine, 7 merveilles du monde, …

 

Je vous présente ici les 7 lois spirituelles expliquées par Deepah Chopra et les 7 principes du chamanisme.

 
7 lois spirituelles par Deepak Chopra
  1. La loi de pure potentialité
  2. La loi du don
  3. La loi du karma
  4. La loi du moindre effort
  5. La loi de l’intention et du désir
  6. La loi du détachement
  7. La loi du Dharma

7 principes du chamanisme
  1. Le monde est ce que vous croyez qu’il est – Tout n’est que rêve, tous les systèmes sont arbitraires
  2. Il n’existe pas de limites – Tout est relié, tout est possible, relié mais autonome
  3. L’énergie circule là où vous concentrez votre attention – Tout est Énergie
  4. Maintenant est le moment de pouvoir – Tout est relatif, le pouvoir augmente avec l’attention des sens
  5. Aimer implique être satisfait avec l’Amour – L’Amour augmente à mesure que nous cessons de juger. Tout est vivant , conscient et sensible
  6. Tout pouvoir provient de l’intérieur – Tout a du pouvoir, le pouvoir provient de l’autorité
  7. L’efficacité est la mesure de la vérité – Il existe toujours une autre façon de faire les choses

Le chiffre 7 en numérologie

Données de base

Soins énergétiques

Mudras

Au bout de chaque doigt se dégage une énergie différente. Voici différents ‘signes’ formés par nos doigts qui selon la tradition védique génèrent des énergies puissantes activant des protections, des réponses à des demandes, des formules de remerciements, …

Vous trouverez ici une sélection de 8 mudras, il y en a 108 au total (108, nombre qui revient souvent dans différentes cultures, comme le nombre de perles d’un collier Mala,  le diamètre du soleil est 108 fois celui de la terre, les Dieux hindoux ont 108 noms, on dit aussi que pour atteindre l’éveil nous devons méditer pendant 108 respirations chaque jour …)

Pratiquer… pratiquer… ressentir… observer – intégrer. L’expérience est indispensable pour s’initier bien plus que les connaissances. Nous avons tous un pouvoir énorme que nous ignorons souvent. Nous sommes complètement coupés de nos forces énergétiques qui sont plus de 99% de notre être par rapport au 1% de la matière. Hallucinant, non ?

Coup de pouce

L'énergie au bout des doigts

Les mudras ou yoga des doigts visent des objectifs spécifiques de canalisation du flux d’énergie de votre corps. Ce sont des outils puissants utilisé depuis des millénaires.

Chaque doigt de la main représente un élément* et les différentes configurations activent les énergies pour des besoins bien précis autant physiques que psychiques comme par exemple améliorer la concentration, la communication, l’intuition, apporter plus de quiétude, aider à la digestion, et surtout, je dirais, vous aide à prendre conscience de l’énergie que vous dégagez. Dans certaines position des doigts, vous pouvez sentir la différence de sensations, juste en prononçant certains mots, l’énergie bouge.

*Le pouce – Le Feu (Agni) | L’index – L’Air (Vayu) | Le majeur – L’éther (Aakash) | L’Annulaire – La Terre (Prithvi) | L’auriculaire- L’Eau (Jala)

Prendre conscience, ressentir nos énergies nous permettra d’être de plus en plus alignés, d’équilibrer nos chakras et donc nos remous émotionnels, d’être plus clairvoyants, intuitifs, d’observer plus de synchronicités, d’ouvrir chaque jour notre cœur, de se connecter à plus grand que nous, à notre Soi supérieur, … C’est un magnifique chemin qui devient de plus en plus indispensable pour traverser cette période de la Fin du Moi* pour atteindre le Soi ?

*Expression subtilisée à Arouna. Lipstick. Tellement parlante que je me suis permise…

GUYAN MUDRA

OBJECTIFS : Aiguiser la mémoire – Augmenter la concentration
Utilisé pour l’étude, pour la méditation lorsque vous chercher une réponse à un problème spécifique

MÉTHODE : Placer l’index sur le bout du pouce, tout en maintenant vos trois autres doigts droits

BUDDHI MUDRA

OBJECTIFS : Clarté mentale – Améliore la communication, le dialogue interne et externe
Utilisé pour comprendre les messages intuitifs de votre subconscient (rêves, méditations)

MÉTHODE : Toucher le pouce avec le petit doigt tout en maintenant les 3 autres doigts bien droits

SHUNI MUDRA

OBJECTIFS : Améliore l’intuition, la vigilance et les pouvoirs sensoriels. Purifie les émotions et les pensées

MÉTHODE : Toucher l’extrémité du majeur avec le pouce tout en maintenant les 3 autres doigts tendus et détendus

PRANA MUDRA

OBJECTIFS : Réveille et anime le prana* personnel et à se mettre davantage en phase avec le prana qui nous entoure. *Le Prana est la force vitale vitale de tous les êtres vivants

MÉTHODE: Toucher l’annuaire avec le petit doigt en les reliant avec le bout du pouce tout en maintenant droit les 2 autres doigts

DHYANA MUDRA

OBJECTIFS : Concentration plus approfondir la méditation. Le Bouddha est souvent représenté faisant ce geste. Apporte la tranquillité et la paix intérieure

MÉTHODE : Asseyez-vous avec vos mains vers le haut, votre main droite posée sur votre paume gauche

SURHYA MUDRA

OBJECTIFS : Augmente l’élément solaire/feu dans le corps et à améliore le métabolisme et la digestion. Réduit la lourdeur corporelle et prévient les rhumes, car il augmente la température corporelle

MÉTHODE : Plier votre annulaire à la base de votre pouce de manière à ce que votre pouce touche la jointure de l’annulaire. Étirez vos trois autres doigts bien droit sans stresser la main.

APANA MUDRA

OBJECTIFS : Aide à la digestion physique ou mentale et élimine les déchets du corps. Ce geste peut également être une forme d’aide à la digestion mentale et émotionnelle lorsqu’il est appliqué au «mal» en dehors du corps

MÉTHODE : Amener le majeur et l’annulaire au bout du pouce

VAYU MUDRA

OBJECTIFS 😀éséquilibres de l’air, telles que les douleurs liées aux gaz, les flatulences, les douleurs articulaires, les ballonnements et les malaises abdominaux

MÉTHODE: Très similaire au mudra Gyan . La différence est que le Vayu vous permet de connecter le pouce à la jointure ou à la bosse de l’index et non le bout du doigt. Appuyez sur l’index pour atteindre votre niveau de confort. Ce geste est destiné à se détendre et non à fatiguer l’articulation

RHUDRA MUDRA

OBJECTIFS :Améliore la clarté et la concentration de la pensée. Ce mudra est souvent prescrit aux personnes souffrant de vertiges, d’épuisement et de tensions chroniques dans leur corps. Dynamise votre corps physique et vous permet d’atteindre votre plus haut potentiel ou vos meilleurs objectifs

MÉTHODE : Connectez votre pouce à votre index et à l’annulaire tout en gardant vos deux autres doigts aussi droits que possible

GANESHA MUDRA

OBJECTIFS : Libère des obstacles.  Aide à retrouver la positivité et le courage. Apporte l’ attention et l’énergie au centre du cœur, en ouvrant les poumons et le cœur au sujet de votre méditation.

Avantages mentaux et spirituels sur votre chakra du cœur, le mouvement de traction est également bénéfique pour les muscles cardiaques

MÉTHODE: Placez votre main gauche devant votre poitrine, paume de la main tournée vers l’extérieur. Ensuite, placez votre main droite devant votre gauche, paume droite face à vous. Verrouillez vos doigts ensemble, en les tenant dans une position à demi courbée comme une griffe.

Au cours de votre méditation, inspirez profondément en tenant vos mains dans ce geste, puis tirez vers l’extérieur sur vos mains pendant que vous expirez sans déverrouiller vos doigts. Répétez ce mouvement jusqu’à six fois, puis inversez le geste (c.-à-d., Placez votre main droite devant votre poitrine, face vers l’extérieur, le pouce vers le bas). Assurez-vous d’effectuer ce mudra le même nombre de fois dans chaque direction pour maintenir l’équilibre du tirage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.